L'île Saint-Bernard, merveille de la Montérégie

Sondage TC Media

Joëlle Bergeron joelle.bergeron@tc.tc Publié le 15 juillet 2015

Véritable havre de paix où il fait bon déambuler à travers la faune luxuriante, l’île Saint-Bernard à Châteauguay a été élue merveille de la région touristique de la Montérégie.

Sur les dix sites d’intérêts proposés à nos lecteurs, le joyau patrimonial situé à la jonction de la rivière Châteauguay et du lac Saint-Louis a récolté 29% du vote.

La Réserve mondiale de la biosphère du Lac-Saint-Pierre à Sorel-Tracy est arrivée deuxième avec 35 votes et 13% du suffrage.

Vanessa Lefrançois, préposée à l’accueil de Tourisme Montérégie, concède que le site dirigé par Héritage Saint-Bernard est très prisé.

«L’île Saint-bernard fait beaucoup parler d’elle et c’est un lieu très populaire, indique-t-elle. Comme c’est à une demi-heure de Montréal, c’est un lieu super accessible et c’est encore plus vrai avec la navette fluviale qui fait le lien entre Châteauguay et Lachine. C’est un endroit qu’on propose aux gens de la Rive-Sud qui veulent faire du plein air sans aller trop loin.»

Repère privilégié des ornithologues, l’île héberge le refuge faunique Marguerite-D'Youville, un milieu naturel protégé.

C’est en 2011 que la Ville de Châteauguay a acheté le tertre de l’île Saint-Bernard qui appartenait à la communauté des Sœurs Grises.

Visité par près de 165 000 personnes en 2014, le territoire est composé de huit kilomètres de sentiers pédestres bordés d’une riche biodiversité. Une brochette d’activités thématiques anime également le site à longueur d’année. 

Le 2 juillet, la Fondation Hydro-Québec pour l’environnement a annoncé qu’elle octroyait une enveloppe de  49 980$ sur un budget total de 94 980$ pour le déploiement d’un rallye numérique l’été prochain.

En 2016, les familles pourront découvrir les riches milieux humides du refuge faunique grâce à un rallye qui sera offert gratuitement sur divers appareils électroniques mobiles.

En manchette

Les conservateurs ne s'opposent plus au mariage entre conjoints de même sexe

VANCOUVER . Le Parti conservateur a rayé un article de son programme qui s'opposait au mariage entre conjoints de même sexe, samedi, à la suite d'un débat animé sur le sujet. La majorité des 2000 délégués conservateurs ont adopté une motion qui élimine de la constitution de leur parti la définition du mariage comme étant entre une femme et un homme

Dirty Grandpa - Étoile: * et demie

C’est quoi ça! Vraiment, qu’est-ce que De Niro a pensé? Un acteur de sa trempe s’abaisse à jouer les vulgaires grands-pères dans une comédie prévisible à souhait avec un acteur sans grand talent. Une pure perte de temps de 104 minutes dirigée par Dan Mazer connu pour la plupart des projets de Sacha Baron Cohen (Borat).

L'île Saint-Bernard, merveille de la Montérégie

Sondage TC Media

Joëlle Bergeron joelle.bergeron@tc.tc Publié le 15 juillet 2015

Véritable havre de paix où il fait bon déambuler à travers la faune luxuriante, l’île Saint-Bernard à Châteauguay a été élue merveille de la région touristique de la Montérégie.

Sur les dix sites d’intérêts proposés à nos lecteurs, le joyau patrimonial situé à la jonction de la rivière Châteauguay et du lac Saint-Louis a récolté 29% du vote.

La Réserve mondiale de la biosphère du Lac-Saint-Pierre à Sorel-Tracy est arrivée deuxième avec 35 votes et 13% du suffrage.

Vanessa Lefrançois, préposée à l’accueil de Tourisme Montérégie, concède que le site dirigé par Héritage Saint-Bernard est très prisé.

«L’île Saint-bernard fait beaucoup parler d’elle et c’est un lieu très populaire, indique-t-elle. Comme c’est à une demi-heure de Montréal, c’est un lieu super accessible et c’est encore plus vrai avec la navette fluviale qui fait le lien entre Châteauguay et Lachine. C’est un endroit qu’on propose aux gens de la Rive-Sud qui veulent faire du plein air sans aller trop loin.»

Repère privilégié des ornithologues, l’île héberge le refuge faunique Marguerite-D'Youville, un milieu naturel protégé.

C’est en 2011 que la Ville de Châteauguay a acheté le tertre de l’île Saint-Bernard qui appartenait à la communauté des Sœurs Grises.

Visité par près de 165 000 personnes en 2014, le territoire est composé de huit kilomètres de sentiers pédestres bordés d’une riche biodiversité. Une brochette d’activités thématiques anime également le site à longueur d’année. 

Le 2 juillet, la Fondation Hydro-Québec pour l’environnement a annoncé qu’elle octroyait une enveloppe de  49 980$ sur un budget total de 94 980$ pour le déploiement d’un rallye numérique l’été prochain.

En 2016, les familles pourront découvrir les riches milieux humides du refuge faunique grâce à un rallye qui sera offert gratuitement sur divers appareils électroniques mobiles.