Sorel-Tracy et Contrecœur bénéficieront de la Stratégie Maritime

Investissements de 300 M$

Julie Lambert julie.lambert@tc.tc Publié le 3 mars 2016

Deux zones industrialo-protuaires seront implantées à Sorel-Tracy et Contrecoeur.

©Photo: Tc Média - Pascal Cournoyer

Le gouvernement a annoncé un investissement de 300 M$ pour l’implantation de 16 zones industrialo-portuaires au Québec. Des 16 villes choisies, Sorel-Tracy et Contrecœur en font partie.

Le ministre délégué aux Affaires maritimes, Jean D’Amour, a fait cette annonce ce matin. Cet investissement s’inscrit dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec.

Le gouvernement du Québec finalise en ce moment la signature d'ententes de collaboration visant à former des comités locaux qui regrouperont les administrations municipales et portuaires ainsi que les ministères et les principaux acteurs régionaux concernés.

Les comités auront pour mandat de délimiter la zone industrialo-portuaire et de préparer un plan de développement comprenant, entre autres, la définition des marchés potentiels et des occasions d'attraction d'investissements. D'ici juin 2016, toutes les ententes auront été signées.

« Le gouvernement entend appuyer le développement de zones industrielles à proximité de services portuaires et d'infrastructures routières et ferroviaires. Cette proximité représente un avantage comparatif considérable pour les entreprises qui s'installent dans ces zones, parce qu'elle leur donne un accès facilité à leurs intrants et accélère le transit de leurs marchandises vers les marchés nord-américains et internationaux », a indiqué, par voie de communiqué, le ministre D'Amour.

Le plan d'action 2015-2020 de la Stratégie maritime du Québec dispose d'une enveloppe de 300 M$. Cette somme est issue du Fonds du développement économique dans le cadre du programme ESSOR, pour soutenir des projets d'investissements privés dans les zones industrialo-portuaires.

Un montant de 200 M$ est aussi prévu par le ministère pour soutenir les projets d'infrastructures portuaires et intermodales consacrés au transport des marchandises.

Le Journal a tenté de joindre la mairesse de Contrecoeur, Suzanne Dansereau, et le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, mais ils se trouvent tous les deux en ce moment à Québec dans la cadre de cette annonce.

Plus de détails à venir.

Sorel-Tracy et Contrecœur bénéficieront de la Stratégie Maritime

Investissements de 300 M$

Julie Lambert julie.lambert@tc.tc Publié le 3 mars 2016

Deux zones industrialo-protuaires seront implantées à Sorel-Tracy et Contrecoeur.

©Photo: Tc Média - Pascal Cournoyer


Le gouvernement a annoncé un investissement de 300 M$ pour l’implantation de 16 zones industrialo-portuaires au Québec. Des 16 villes choisies, Sorel-Tracy et Contrecœur en font partie.

Le ministre délégué aux Affaires maritimes, Jean D’Amour, a fait cette annonce ce matin. Cet investissement s’inscrit dans le cadre de la Stratégie maritime du Québec.

Le gouvernement du Québec finalise en ce moment la signature d'ententes de collaboration visant à former des comités locaux qui regrouperont les administrations municipales et portuaires ainsi que les ministères et les principaux acteurs régionaux concernés.

Les comités auront pour mandat de délimiter la zone industrialo-portuaire et de préparer un plan de développement comprenant, entre autres, la définition des marchés potentiels et des occasions d'attraction d'investissements. D'ici juin 2016, toutes les ententes auront été signées.

« Le gouvernement entend appuyer le développement de zones industrielles à proximité de services portuaires et d'infrastructures routières et ferroviaires. Cette proximité représente un avantage comparatif considérable pour les entreprises qui s'installent dans ces zones, parce qu'elle leur donne un accès facilité à leurs intrants et accélère le transit de leurs marchandises vers les marchés nord-américains et internationaux », a indiqué, par voie de communiqué, le ministre D'Amour.

Le plan d'action 2015-2020 de la Stratégie maritime du Québec dispose d'une enveloppe de 300 M$. Cette somme est issue du Fonds du développement économique dans le cadre du programme ESSOR, pour soutenir des projets d'investissements privés dans les zones industrialo-portuaires.

Un montant de 200 M$ est aussi prévu par le ministère pour soutenir les projets d'infrastructures portuaires et intermodales consacrés au transport des marchandises.

Le Journal a tenté de joindre la mairesse de Contrecoeur, Suzanne Dansereau, et le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, mais ils se trouvent tous les deux en ce moment à Québec dans la cadre de cette annonce.

Plus de détails à venir.